SÉCURITÉ INCENDIE/SST/PSC1

Objectifs pédagogiques de la formation Sécurité incendie :

Extincteur et évacuation

  • Être capable de réagir lors d’un début d’incendie, isoler les risques et prévenir les secours
  • Connaitre les règles essentielles de l’évacuation d’un bâtiment : cheminements et conduite à tenir pour mener une évacuation
  • Désignation du personnel : missions, techniques et consignes d’évacuation (chargé d’évacuation, guides et serres files)
  • Mettre en œuvre une tentative d’extinction à l’aide d’un extincteur
securite-incendie1
SECURITE-INCENDIE

PROGRAMME DE LA FORMATION

Introduction à la sécurité incendie dans une entreprise : prendre conscience des risques

  • Identifier les risques et causes d’incendie dans une entreprise
  • Appréhender les mesures de prévention pour limiter le risque incendie
  • Mesurer le danger des fumées et les risques pour l’Homme
  • Connaître les principes de combustion, le triangle du feu, les modes de propagation

Maîtriser le déroulement type d’un incendie : Organisation de l’évacuation d’un bâtiment professionnel

  • Identifier la conduite à tenir en cas d’incendie
  • Identifier les moyens de secours et comment donner l’alerte aux secours
  • Intégrer les modalités d’évacuation d’un établissement
    • Les consignes générales de sécurité
    • Les consignes particulières en fonction du type d’établissement
    • L’évacuation des personnes à mobilité réduites (PMR)
    • L’évacuation des personnes en situation de handicap (PSH)
    • L’évacuation des victimes d’accidents
  • Appréhender les spécificité d’une évacuation : les issues de secours et les points de rassemblement
  • Intégrer le rôle et les missions des guide-files et serre-files

Mise en oeuvre et manipulation des extincteurs : comment éteindre un début de feu ?

  • Connaître les consignes de sécurité liées à l’utilisation d’un extincteur
  • Faire le point sur les différents types d’extincteurs et leurs particularités
  • Identifier le type de feu pour choisir l’extincteur adapté
  • Maîtriser les procédés d’extinction, les distances à respecter et les bonnes pratiques d’extinction
  • Mise en situation : Pratique sur feu simulé si le site le permet

Formation manipulation des extincteurs

  • Formation dans votre entreprise avec aire extérieure (cours, parking, etc) pour la pratique sur feu réel : Manipulation à partir d’extincteurs réels (CO² ou eau)

Qu’est-ce que la formation en INCENDIE ?

La formation en incendie  à pour objectif premier d’apprendre toutes les démarches nécessaires face à une situation d’incendie. Pour cela, il est nécessaire d’avoir des notions sur les moyens de secours à faire auprès des personnes en danger. Mais également quand et comment utiliser le matériel anti-incendie dans le but de remédier à cette situation ou limiter les dégâts.

A qui s’adresse-t-elle ?

Elle s’adresse à tous les professionnelles recevant du publics ou employant des salariés temporaires ou non mais encore à toutes les personnes souhaitant se former  aux métiers de l’incendie.

Quels est la réglementation en matière incendie ?

La réglementation en matière de lutte incendie repose sur le CCH  (Code de la construction et de l’Habitation),  ainsi que le Code du Travail.

Le Code de la construction et  de l’Habitation et énonce les obligations concernant les maîtres d’œuvre et d’ouvrage. Ainsi, la résistance d’un bâtiment à un feu ainsi que son agencement pour favoriser l’évacuation du personnel (voire du public) ne repose pas sur le Code du Travail. C’est d’ailleurs pour cette raison que certaines réglementations peuvent concerner les lieux de travail comme les habitations.

Le Code du Travail, énonce les obligations des usagers des lieux de travail vis-à-vis des équipements, de l’organisation de l’évacuation et de la formation des salariés.

Enfin, des textes réglementaires plus spécifiques régissent les prescriptions concernant les bâtiments classés ERP (Etablissement Recevant du Public) et les IGH (Immeuble Grande Hauteur). D’autres concernent les normes à respecter pour les matériels et les installations utilisées.

Enfin, certaines règles sont devenus obligatoires pour des établissements spécifiques. (certifications APSAD : Assemblée Plénière des Sociétés d’Assurance Dommage)

Les règles peuvent évoluer selon les classifications des ERP.

Les catégories sont les suivantes :

1er Catégorie : au-dessus de 1500 personnes

2° Catégorie :  de 701 à 1500 personnes

3° Catégorie : de 301 à 700 personnes

4° Catégorie : 300 personnes et au-dessous, à l’exception des établissements compris dans la 5°catégorie

5°Catégorie : Etablissements dans lesquels l’effectif du public n’atteint pas le chiffre minimum fixé par le règlement de sécurité pour chaque type d’exploitation (seuil d’assujettissement).

Etablissement non assujetti moins de 20 personnes

Obligation de formation

La préparation du personnel à une situation d’incendie fait partie d’une prévention efficace. Et celle-ci l’est d’autant plus qu’elle est effectuée par des professionnels de la sécurité incendie. Une formation à l’utilisation des matériels de lutte et à l’évacuation doit donc être dispensée (article R 4227-39).

Les compétences et la formation des personnels spécialistes de la sécurité incendie ont été régulièrement redéfinies ces dernières années.

L’arrêté du 11 décembre 2009 portant approbation de diverses dispositions complétant et modifiant le règlement de sécurité contre les risques d’incendie et de panique dans les ERP modifie les missions du personnel incendie (articles MS).

Celui du 5 novembre 2010 exprime les conditions de qualification pour le personnel de sécurité incendie (SSIAP1, SSIAP2 ou SSIAP3 selon les missions et habilitations en électricité) et revoit les modalités des examens et remises à niveau. Il précise également que leur tenue vestimentaire doit être identifiable et que le personnel doit retourner en formation de façon triennale.

Le mois suivant, l’arrêté du 30 décembre 2010 revient sur les missions du service de sécurité incendie, leurs conditions d’emploi, le rôle du chef de service et celui de l’agent. Il appuie également sur l’entretien obligatoire des connaissances et obligations ainsi que les conditions d’examen et notamment les agréments que doivent posséder les centres de formation. Cet arrêté règle la durée de formation continue à 6 heures (au lieu de 4) pour les salariés SST et à 2 jours pour les formateurs.

A qui incombe la responsabilité ?

Selon le Code du travail, la sécurité ainsi que la santé physique et morale des travailleurs (même temporaires) doivent être assurées par le chef d’établissement. Pour réaliser ces objectifs, il doit mener des actions de prévention des risques professionnels, d’information et de formation et mettre en place une organisation et des moyens adaptés.

Les mesures qu’il prend doivent être adaptées à son établissement et ses activités ainsi qu’aux personnes présentes.

Depuis le 23 janvier 2010, « tous les entrepreneurs assujettis au Code du Travail doivent établir des instructions pour faciliter l’évacuation rapide des personnes présentes dans les locaux professionnels et en informer leurs salariés ». Désigner et former le personnel responsable de l’évacuation et de l’alerte des secours ainsi que mettre en place et entretenir le matériel fait donc partie des attributions du chef d’entreprise.